L'histoire du musée

L’idée de créer un Musée de la Cloche et de la Sonnaille à Hérépian est née de la présence dans le village d’une fonderie de cloches restée dans la famille Granier de 1600 à 1994.

 

Cloutiers depuis 1600 à St Laurent des Nières dans l’arrière-pays héraultais, ils deviennent ensuite  esquilièrs (sonnaillers en occitan).

 

Au début du 20ème siècle, ils commercialisent leurs productions dans tout le midi de la France, en Espagne, et même au-delà vers l’Argentine. Après le 1er conflit, Joseph Granier étend les activités de l’atelier en se lançant dans la fonderie proprement dite avec la production de  grelots et de clochettes. Pour ce faire, il fait venir un contremaître et un ouvrier de la Charité sur Loire, et construit une nouvelle usine à Castanet le Bas, dans un site où les disponibilités en eau sont plus importantes.

 

C’est à partir de 1931 qu’ils décident de réaliser des cloches d’église après avoir acheté les tracés nécessaires en Allemagne. Une première coulée est bientôt réalisée pour les cloches du village d’Autignac puis pour le bourdon de Lodève (2t). Peu à peu la fonderie assoit sa renommée.

 

En 1935, Joseph Granier fond la sonnerie de l’Abbaye d’En Calcat (5 cloches pour un poids total de 4t). La  plus grosse cloche coulée par la famille Granier est le bourdon de la cathédrale St Nazaire de Béziers en 1938 : un si bémol de 4000 kg.

 

A partir de 1970, l’entreprise dirigée par François Granier, poursuivant les mêmes productions transfère progressivement ses activités à Hérépian dans des locaux plus spacieux et plus accessibles.

 

En 1990, Marc-Hervé Bruneau prend la succession de François Granier et la fonderie s’associe alors à la société France Carillons. Les 2 entreprises s’installent en mai 1994 dans les bâtiments à proximité du musée. En juin 1995, elle prend la forme d’une SARL dirigée par Stéphane Zorzopian. A côté de la traditionnelle fabrication de cloches, elle développe également une importante activité de fonderie d’art.

 

Fermée en 2011, elle était la fonderie la plus ancienne de France et la seule à fabriquer les 3 sortes de cloches : Sonnailles de tôle cuivrée utilisées pour le bétail, grelots et clarines en métal fondu, et cloches d’église.

 

En 1989, une étude ethnologique et technique a été décidée pour enregistrer son savoir faire.

Cette étude programmée par l’ODAC du Conseil Général de l’Hérault a permis la réalisation d’un film et d’un mémoire (une banque de données sur les techniques mises en œuvre dans la fonderie) qui a abouti à la création du musée.

 

Ainsi, le 31 mai 1998, après 9 années de recherche et de travail, le Musée de la Cloche et de la Sonnaille  ouvrait ses portes.

Coordonnées

MAIRIE D'HEREPIAN

 

11, place Étienne-Pascal

34600 Hérépian

 

Contacts :



Téléphone : 04 67 95 04 55

 

Télécopie   : 04 67 95 42 33

 

Astreinte    : 09 72 47 79 06

(en dehors des heures d'ouverture de la Mairie)

 

Courriel :

 

accueil@mairieherepian.fr

 

Vous pouvez utiliser le formulaire de contact en ligne pour nous écrire.

Horaires d'ouverture de la Mairie

Nos bureaux sont ouverts :

 

du Lundi au Vendredi de 08h00 à 12h00 et

de 13h30 à 17h00

 

et le Samedi

de 8h30 à 12h00 (le 1er et le 3ème de chaque mois)

Actualités

Vous pouvez consulter les dernières actualités que vous retrouverez ensuite dans les différentes rubriques du site en cliquant ICI.

Météo

Meteo Herepian

Nombre de visites

Informations Légales

Siège social :
MAIRIE D'HEREPIAN
11, place Étienne-Pascal
34600 Hérépian

 

Représentant légal :

Monsieur le Maire

 

Hébergement :

1&1 Internet SARL

7, place de la Gare

BP 70109

57201 Sarreguemines Cedex